Valeurs en matière d’enfance et de jeunesse

Synonymes de citoyenneté, de recherche d’échange et de partage, d’accessibilité pour tous aux activités sportives et culturelles, de réponse aux besoins des enfants et des jeunes, de rassemblement et de cohésion des jeunes autour de projets, de prévention, les valeurs communautaires sont les suivantes :

  • L’accès à la culture et aux loisirs du plus grand nombre doit être favorisé ainsi que les échanges et la promotion d’une éducation populaire où chacun, sans distinction d’âge, de culture, de situation sociale, est acteur.
  • La conscientisation par chacun de son environnement afin de permettre à chaque individu de trouver sa place dans la société et ainsi de pouvoir agir de façon volontaire au sein de la collectivité.
  • L’éducation est globale, elle est de tous les instants. Elle tend au développement, à l’épanouissement personnel de toute personne tout au long de sa vie.
  • La laïcité en tant qu’ouverture à la compréhension de l’autre dans l’acceptation des différences et dans le respect de la pluralité. La promotion de la liberté d’expression, respectueuse de chacun, et contre toute forme d’obscurantisme, de discrimination, d’exclusion et d’injustice.

A partir de nos valeurs, les objectifs suivants, concernant les enfants et les jeunes ont été développés. Ils constituent le projet politique,  la vision, le sens que la CCCHR souhaite donner à l’ensemble à ses actions.

 

La culture et les loisirs

  • Permettre à tout enfant ou jeune de pratiquer des activités de loisirs de qualité, en tenant compte de ses capacités, de ses besoins et de ses désirs.
  • Permettre à l’enfant et au jeune de découvrir diverses activités (sportives, scientifiques, techniques, manuelles et plastiques, ludiques, liées à l’environnement…),
  • Assurer dans les actions proposées la diversité des conduites motrices, cognitives et relationnelles.
  • Permettre à tout enfant ou jeune de découvrir, de pratiquer, de participer à des activités culturelles.
  • Eveiller l’esprit critique.
  • Permettre à l’enfant et au jeune de choisir ses loisirs en fonction de ses envies et de ses besoins.
  • Favoriser la prise en charge de ses vacances, de ses loisirs par l’enfant ou le jeune.
  • Favoriser l’expérimentation.

 

Le respect de la personne

  • Assurer la sécurité physique, morale et affective des enfants et des jeunes.
  • Proposer un cadre respectant le rythme chrono-biologique des enfants et jeunes.
  • Permettre à l’enfant et au jeune de découvrir son rythme propre, de le respecter.
  • Donner les moyens à chacun d’appréhender et d’agir sur son environnement.
  • Assurer à chacun le droit à la différence et le respect de l’autre.

 

La place de l’enfant et du jeune

  • Permettre l’acquisition des normes et valeurs de notre société.
  • Permettre à l’enfant et au jeune de se situer dans son environnement social, humain, culturel…
  • Associer l’enfant et le jeune au fonctionnement de la structure qui l’accueille.
  • Permettre l’implication de chacun au sein de la collectivité.
  • Accompagner l’enfant et le jeune dans son acquisition d’autonomie.
  • Assurer une continuité éducative entre les familles, l’école, les structures d’accueil et la société. Cette continuité doit se faire tant au niveau des divers temps extra, péri et scolaires que de la naissance à la maturité.
  • Proposer, lors des actions, aux enfants et aux jeunes en environnement stimulant, sûr, adapté, tenant compte du groupe et de l’individuation de chaque participant.
  • Favoriser l’accueil et l’intégration des enfants et des jeunes porteurs de handicap.
  • Favoriser la rencontre et l’échange entre personnes de cultures, d’origine, de situations sociales, d’âges, de sexes différents.

 

La nécessité d’ouverture

  • Favoriser les échanges, les transmissions de savoir entre individus.
  • Favoriser la mixité, les échanges intergénérationnels et interculturels.
  • Favoriser l’accueil d’enfants et de jeunes souffrant de troubles de la santé ou de handicap.
  • Favoriser la découverte d’autres cultures, le partage, la solidarité.
  • Permettre à chacun de s’exprimer, d’être entendu et respecter dans ses convictions.

 

Le développement local

  • Favoriser la rencontre entre les enfants, les jeunes et les associations, les collectivités locales.
  • Inciter les jeunes, les adultes à s’investir dans les associations, la vie locale.
  • Favoriser la formation BAFA/BAFD, la mise en réseau des acteurs éducatifs du territoire, permettant l’échange, la formation continue…)
  • Soutenir la mise en place de projets de jeunes, de projets à destination des enfants et des jeunes.
Share Button

Les commentaires sont clos.